J186 : Bali

On avait prévu une vraie journée à ne rien faire…encore loupé!

En même temps on a ouvert un œil à 5:15…j’ai réussi à contenir les garçons jusqu’à 6:30 mais ensuite on est partis.

Quelles belles lumières tôt le matin!

Je voulais courir alors notre ami nous a donné un super plan…oui l’avantage de venir en lieux conquis 😉.

Nous avons pris le scooter, en mode balinais, à 3 sur un scooter, casque uniquement pour Louis…pas bien 😌, et direction euh…moi j’en sais rien mais Fred nous y amène, c’est extraordinaire…

D’abord parce que sur le chemin nous assistons au lever du soleil sur les rizières, ensuite parce que le scooter c’est vraiment une autre façon de vivre Bali et enfin, parce qu’on est arrivés au milieu des rizières!

Sur le trajet nous avons croisé des petites filles qui allaient à l’école avec leurs uniformes, elles n’arrêtaient pas de nous sourire. Une dame en scooter s’est arrêtée pour nous demander si tout allait bien alors qu’on s’était arrêtés pour regarder le gps. Et nous avons vu plein de temples.

Rien que la route c’était donc déjà extra.

Finalement j’ai peu couru car on a pu prendre le chemin en scooter! Les garçons sont restés dessus et moi j’ai fait 3 kms… dans les rizières! Que 3 car je suis quand même crevée avec le décalage horaire et l’humidité!!

Louis a adoré la balade en scooter et surtout au milieu des rizières en mode local où 2 scooters ne peuvent parfois même pas se croiser. A droite et à gauche vous avez de l’eau, il ne vaut mieux pas tomber… 🙂 pour faire demi tour car nous promenons cool et nous nous retrouvons dans un cul de sac j’ai dû porter le scooter car les roues étaient dans le vide … heureusement qu’il n’est pas gros… 🙂

On a vu la vraie vie des balinais. Ils vont là-bas en vélo ou en scooter, le laisse au milieu du chemin, ainsi que leurs tongs et vont ensuite pieds nus dans leur rizière.

On a croisé plusieurs personnes qui travaillaient dont une femme avec le fameux chapeau en forme de cône. La pauvre, elle se demandait vraiment ce qu’on faisait là! Tous nous disent bonjour et sont très souriants!

Après cette découverte exceptionnelle, nous sommes repartis à la recherche d’un distributeur (ici tout se paye en cash, on n’a plus l’habitude après la NZ et l’Australie où tout se payait en carte!!) et on se retrouve sur une route au milieu de dizaines de scooters. C’est hallucinant le nombre de scooters qui déboulent. C’est vraiment un flot incessant.

Heureusement Fred a l’habitude des deux-roues et de la conduite à gauche…et s’en sort évidemment très bien. Mais c’était vraiment une expérience!!

De retour à la maison, il est l’heure du petit dej’ préparé par la dame qui gère la maison…un délice! Elle nous fait goûter le fameux fruit du dragon que nous n’avions jamais vraiment testé dans les autres pays (notamment la Chine!). Merci Léna!!

Après un petit bain dans la piscine, il est l’heure pour Louis de travailler…dur dur aujourd’hui. Il est bon par intermittence! C’est le problème après 4 jours de repos…! Il termine en beauté alors c’est bon.

Fred a droit à un massage balinais…et moi manucure et pédicure …devant la piscine…oui je vous avais prévenu la vie est vraiment difficile ici!

Il est encore tôt mais vu l’heure de réveil, nous commençons à fatiguer alors c’est le temps calme…(comme si on avait été speed jusque-là 😂).

En fin d’après-midi nous décidons de ressortir en scooter, histoire d’avoir quelquechose à écrire sur le blog!

Direction un marché artisanal à 15 minutes en scooter de la villa. Et là Fred a vraiment vécu une expérience inédite mais c’est bon c’est un vrai balinais maintenant. Donc à 3 sur un scooter c’est déjà drôle mais à 17:00 c’est en plus les bouchons à Bali donc ça joue des coudes, du klaxon et surtout pour dépasser c’est très comique.

Une fois à gauche, Fred me dit mais on va glisser il n’y a pas de route (aucune glissade je vous rassure il a son permis moto!) et à droite eh bien c’étaient ceux sur la voie d’en face qui devaient se pousser pour laisser les scooters doubler les voitures!!! C’était vraiment énorme! Maintenant que Fred a tout vécu avec cette sortie, on est tranquilles 🤣

La conduite à la balinaise est vraiment quelquechose à faire. Sans ça, vous n’avez pas fait Bali. Si si je vous le promets, la vision de l’île, des gens est totalement différente. Les gens vous sourient, voire se marrent quand ils voient trois touristes blancs sur le scooter, ils sont vraiment sympas.

On arrive « en ville », l’ambiance est plus touristique que ce matin bizarrement. C’est le coin des restaurants, des bars, des magasins sympas de surf. Ça dénote un peu des maisons en tôle que l’on voyait encore à deux rues de là…

On se gare sur un immense terrain vague transformé en parking et nous allons au petit marché.

C’est sympa, pas très grand mais on trouve un porte-encens que l’on cherchait depuis longtemps! Parfait!! Fred négocie…ça faisait longtemps! Quand je vous dis qu’il est chez lui 😊.

Nous marchons un peu dans les environs et nous sommes intrigués par une rue fermée à la circulation. Fred demande si on peut passer à pied, pas de problème.

Nous atterrissons en fait devant un temple où il y a ce que l’on pense être une cérémonie. Tout le monde vient en 2 roues, c’est fou!

Les femmes d’un côté à préparer pour servir à boire, les hommes d’un autre côté qui jouent de la musique et une procession d’hommes qui entre dans le temple. On a de la chance, on est arrivés au bon moment! Évidemment nous n’entrons pas mais c’est vraiment étonnant ce temple au milieu de nulle part. On demande l’autorisation pour prendre des photos et ils acceptent, on respecte quand même!

Sur le chemin du retour petite photo du coucher du soleil!

Pour les connaisseurs nous sommes à Canggu. La plage est à 5 minutes et est un haut lieu pour le surf!

Nous rentrons avant la nuit…oui soyons raisonnables 😂. On met vraiment peu de temps, Fred s’est complètement habitué au scooter et à la conduite balinaise : il double, il klaxonne…tout va bien! On parle avec un policier qui nous félicite d’avoir mis un casque à Louis mais nous propose quand même d’en mettre un nous aussi. 🙂 le problème est qu’il n’y en a qu’un qui rentre dans le coffre du scooter… 🙂 de toute façon on ne va pas vite, je vous rassure. Si on devait tomber ce serait certainement une petite glissade… ce qui est fou c’est que tout le monde fait quand même attention à tout le monde, c’est un peu comme au Maroc. Tout le monde fait n’importe quoi mais les gens en ont conscience et font attention. Contrairement dans les pays occidentaux dans lesquels les gens ne font plus attention du tout aux autres et préfèrent rentrer dans quelqu’un s’ils sont dans leur bon droit…

Ce soir on mange à la villa (oui Brice je te confirme, on n’a plus envie d’en sortir!) et on se fait livrer poisson à la tahitienne (trop bien!!!), tataki et tartare de thon…un pur régal 😉.

Quand on arrive, regardez la photo de la maison. Quand nous sommes partis, nous avions éteint les lumières de la maison, mais la date qui gère lanmaison l’a éclairée avant que nous arrivions. Cela fait son effet!

Puis blog, et dodo car demain direction Ubud et les rizières!

A tout’

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :