Petit billet d’humeur sur la Nouvelle Zélande

Alors…bon, commençons par l’impression générale. La Nouvelle Zélande comme vous l’avez certainement remarqué n’est pas notre coup de cœur même si les paysages sont très surprenants voire magnifiques et pour certains d’entre eux uniques. Je pense en particulier aux cratères volcaniques et cette vapeur qui s’échappaient des profondeurs. Les images nous restent!

Nous sommes très heureux d’avoir pu connaître ce pays mais je peux déjà vous dire que cela ne fera pas partie des pays dans lesquels nous devrions revenir… Car l’impression générale donc est mitigée au regard des autres pays traversés jusqu’à présent notamment par rapport à l’ambiance générale du pays et les expériences humaines que nous avons pu vivre.

Nous allons aborder 3 thèmes : les paysages, la nourriture et surtout les Néo-zélandais.

Les paysages sont vraiment très différents de ce que l’on a pu voir jusqu’à présent. Un mélange d’Irlande, du Nord de l’Angleterre, de l’Ecosse et de l’Islande. Tout ça réunis. 🙂 les fumées qui s’échappent des cratères sous nos pieds. C’est vraiment exceptionnel !

Pour rappel nous n’avons fait que l’île du Nord, et il parait que l’île du Sud est très belle et encore plus sauvage. Mais on ne peut pas tout faire 🙂 et c’était déjà pas mal!

Les paysages je disais sont très jolis mais nous avons quand même l’impression que cela ne vaut pas les 24h d’avion pour venir ici… désolé pour les fans de la NZ… si vous vous rendez dans les pays que j’ai cité au dessus, vous devriez trouver votre bonheur sans problème avec un budget beaucoup beaucoup moins important et surtout des contraintes de temps de voyage beaucoup moins fortes! 🙂

Il y a 10 ans, cela devait être différent car il y avait certainement moins de touristes mais là, alors que nous sommes complètement hors saison, nous étions parfois à la file indienne sur la route. Pas très agréable. Dans le centre de l’île du nord c’était mieux.

Encore une fois, c’est vraiment très joli!

La nourriture… alors c’est très surprenant parce qu’avec le nombre de vaches et bétails en tout genre que nous avons pu voir sur la route c’est très surprenant que la qualité ne soit pas au rdv. Nous avons essayé de la viande sous toute ses formes mais elle a quelquechose qui ne nous convenait pas trop. Peut être trop grasse, c’est vrai que les vaches ont de quoi manger dans leur champs, tellement c’est vert, ou bien alors la manière de tuer les bêtes. Un mystère… et vous avez compris que la nourriture était un point essentiel pour nous… 🙂 Et pourtant leurs supermarchés ressemblent à ce que l’on peut trouver en Angleterre voire aux US (pour les chaînes haut de gamme type bio). Donc il y avait tout pour que cela se passe bien de ce côté là aussi.

Les Néo-zélandais, les Kiwis comme on les appelle. Certainement avec les Japonais, le peuple le moins avenant que nous ayons rencontré… nous ne nous attendions pas à ça… ils n’ont pas l’air déprimé comme au Japon, pas du tout, mais ils ne vous calculent pas! Vous n’existez pas pour eux. Évidemment toujours des exceptions, nous avons croisé des personnes adorables comme une personne à l’entrée d’un parc qui avait demandé à Louis comment ça va et il lui avait répondu dans un anglais nickel avec accent tonique svp! 🙂 Mais c’est vrai que les échanges étaient froids au début et qu’il fallait du temps pour que cela se réchauffe…

On sent qu’il y a un poids dans cette société comme quelque chose qui ne va pas. Et nous n’arrivions pas à mettre le doigt dessus jusque dans les derniers jours. Comme nous l’avions indiqué nous avons rencontré un local, un vrai, un Maori, dans un des campings avec lequel nous avons longuement échangé. Et il nous a appris beaucoup de choses sur ce pays et l’ambiance qui peut y régner. Il y a un vrai gros problème avec les Maori!

C’est vrai que ce pays (et l’Australie d’ailleurs on en reparlera 🙂 mais tout à fait différemment), est une énigme pour moi. Les britanniques ont colonisé ce pays et ensuite ont donné un statut d’indépendance (mais faisant toujours parti du Commonwealth…) mais les descendants des colons sont restés sur place pour diriger ensuite le pays. C’est donc un pays indépendant mais qui est toujours dirigé par les descendants des colons… Il ne me semble pas (mais je ne voudrais pas écrire de bêtises sur ça donc dites moi) qu’il existe d’autres nations que les Anglais qui aient fait ça? En Afrique du Sud, il y avait plusieurs pays impliqués dont les Anglais toujours mais sinon toutes les autres colonies se sont libérées contre les colons. (Exception faite peut être de l’île de Pâques car ce sont les Chiliens qui y sont restés alors que les natifs de l’île sont des polynésiens et non pas des amérindiens). Les pays d’Amérique du Sud ont pour la plupart construit avec les descendants des colons mais les amérindiens d’origine sont beaucoup plus intégrés, c’est en tout cas ce que nous avons ressenti et pu constater.. C’est un sujet que je travaillerai en rentrant et je vous dirai! 😉 Dans tous les cas, reprenons sur notre pays du jour la Nouvelle Zélande.

C’est donc un pays surprenant, et cette relation entre les Maoris et les Néo-zélandais descendants des colons est un énorme problème. Nos échanges nous ont appris que les deux peuples (car ils se considèrent vraiment différents) sont en tension permanente et qu’ils ne se mélangent que très peu.

Notre interlocuteur nous a même appris des choses, qui sont impossibles à vérifier pour nous mais qui font froid dans le dos. Notamment un point précis, nous avons vu énormément d’Indiens dans le pays qui ne donnaient pas l’impression d’être en vacances ou juste en mode travail, comme aux Émirats par exemple; où vous les voyez rarement profiter dans des endroits touristiques… Alors que là ils étaient en famille mais avec des voitures locales. Et donc nous avons eu le fin mot de l’histoire, le gouvernement ne voulant pas que le pourcentage de la population de Maoris augmente trop dans le pays (car ils ont une bien meilleure natalité) fait tout pour intégrer de nouvelles nationalités dans le pays qui permettent de maintenir un rapport de force plus favorable pour eux… Encore une fois, nous ne pouvons pas le vérifier mais cela malheureusement sonne juste après notre brève expérience dans ce pays. Vous ne croisez que très peu voire jamais de Maoris dans les administrations, parcs nationaux ou autres lieux touristiques. Alors que dans la population notamment dans les villes, nous en avons croisé beaucoup. Ils sont là mais ne donnent pas l’impression d’être dans la même société même qu’ils donne l’impression de vivre comme nous. Apparemment les nouveaux immigrés sont souhaités par les autorités pour quelques secteurs économiques bien précis, les travaux publics, le tourisme, les maisons de retraite, la grande distribution. Tous ces secteurs là qui concernent beaucoup plus les « blancs » que les Maoris. par exemple dans leur tradition et coutumes, les Maoris vivent en famille avec plusieurs générations, les maisons de retraite par exemple ne sont pas utilisées par les Maoris, donc ils se plaignent que les nouveaux immigrés ne soient là que dans l’intérêt des « blancs ».

Ce serait donc ce sentiment très pesant qui gênerait et bloquerait beaucoup l’épanouissement des Néo-zélandais. Le pourcentage de terre rendu aux Maoris est négligeable au regard des demandes et ces dernières ne cessent à juste titre d’augmenter. Donc ça va compliquer encore plus cette histoire.

C’est un sujet difficile à traiter et n’ai pas la prétention de délivrer une vérité mais uniquement de chercher à comprendre le sentiment que nous avons ressenti pendant notre séjour. Toute précision, avis contraire serait le bienvenu! 🙂

A tout’

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :