J133 : Santiago

Aujourd’hui au programme bus hop on hop off, les bus à deux étages qui sillonnent la ville de bout en bout pour faire un tour le plus exhaustif possible. Étant donné que nous voulons vraiment continuer à bien avancer pour les cours de Louis et que nous voulons également refaire du vélo demain (ça c’est pour le bidon…), c’est vraiment très pratique. En gros le budget pour aller à Valparaiso que nous ne ferons pas passe dans cette journée.

Et nous avons bien fait!

Après une bonne matinée de boulot pour Louis et de préparation de notre prochaine destination San Pedro de Atacama, nous partons vers notre arrêt de bus. Une nouvelle fois l’accueil des Chiliens est très bon, ce n’est pas notre premier bus et généralement l’accueil est assez mitigé alors que là ils sont très sympa, ça commence par le chauffeur de bus qui nous voient sur le chemin de l’arrêt, je lui montre notre bracelet pour qu’il puisse un peu trainer à l’arrêt de bus en nous attendant… on ne sait jamais… mais il fait mieux que ça, il s’arrête et nous propose de monter! 🙂 top! Bon c’est vrai que le bus n’est jamais plein à la différence des bus touristiques que nous avons fait jusque là (Londres, New York, Philadelphie, ….). Donc bon début!

On commence donc par un tour des nouveaux quartiers riches et d’affaires de Santiago, le quartier Providencia (où nous résidons), autour de la Gran Torre Santiago, le quartier du golf Los Leones (un des quartier les plus exclusifs de la ville avec son golf 18 trous à l’intérieur de la ville, dans lequel vous trouvez les résidences des ambassadeurs d’Espagne, du Royaume Uni entre autres…). Ces quartiers sont très verts et très agréables, le contraste avec les quartiers du centre ville est saisissant et avec ceux que nous apercevrons de loin encore plus! On reviendra dessus plus tard dans cet article et dans le petit billet d’humeur du Chili.

Ensuite on continue avec le quartier de l’école militaire qui forme les officiers du pays, le quartier Nueva Las Condes (le dernier né de la ville, qui est le quartier financier de la ville, bon on est loin de New York ou même de La Défense mais quand on sait que ce quartier n’a que quelques petites dizaines d’années, cela donne une bonne vision de l’accélération de la croissance au Chili ces derniers décennies. On y voit par exemple le premier mall du pays construit en 1999 et l’un des tous premiers en Amérique Latine.

On s’arrête pour notre part au mall Parque Arauco, il est 13h00 et notre horloge biologique toujours aussi bien rodée, ne s’y trompe pas… 😉 il est temps de manger. Nous devrions trouver quelque chose, le mall est réputé très sympa. Autant vous dire que l’on ne s’attendait pas à ça. Ce mall est très bien fait! Toutes les grandes marques sont là, et même un étage de marques de grand luxe, Louis Vuitton, Gucci, Jimmy Choo pour ne citer qu’elles. Et la disposition d’ espaces extérieurs est vraiment très sympa.

Donc on se met à la recherche d’un petit truc sympa à manger et notre œil s’arrête sur un restaurant avec des spécialité du Pérou. Il y en a beaucoup dans les rues, (c’est d’ailleurs la dernière grande vague d’immigration de ce pays qui a une longue histoire de terre d’accueil d’origines très diversifiées) donc on se dit pourquoi pas. A y regarder de plus près, leur spécialité est le ceviche de poissons!! Alors pour ceux qui ne connaissent pas, le ceviche est un poisson cru qui est cuit dans l’huile, le lait de coco ou encore du jus de citron. C’est très bon quand c’est bien fait, c’est très light et bourré de vitamines. Et surtout Cécile adore, un de ses plats préférés. Bon elle sait que le poisson n’est pas mon truc préféré surtout s’il est préparé sans matière grasse 🙂 mais bon elle accepte qu’on lui fasse plaisir un peu… 🙂

On s’assoit et on commande des plats qui nous arrivent assez magnifiques, le poisson est bon, avec du goût sans une once de gras, c’est excellent! Vraiment je vous assure! 🙂 même moi j’ai adoré! Louis, lui, adore le poisson et il a droit à des nuggets de poissons et c’était aussi très bien fait. On vous recommande ! Ce type de restaurant à Paris ferait fureur! On y pense! 🙂 On vous donnera l’adresse dans un article sur les restaurants et hébergements en Amérique du Sud.

Après ce bon repas, nous reprenons le bus direction le « cable car » qui va nous emmener en haut de la colline de San Cristobal, en haut de laquelle nous allons pouvoir voir de près la statue de la Vierge Marie qui domine Santiago.

Alors, tout est très bien organisé! On monte en deux temps trois mouvements dans le téléphérique et la montée en surplombant Santiago vaut le détour ; jusqu’au premier stop tout le monde peut le faire. Après le premier stop et un contrôle systématique des cabines par un technicien ainsi que quelques consignes de sécurité du type ne bougez pas dans la cabine même pour changer de place… (bon ça rassure au début et après en y réfléchissant pas vraiment en fait…) parce qu’après cet arrêt c’est une autre montée qui s’annonce, en fait vous êtes pendant 2 bonnes minutes complètement dans le vide avec une cabine qui bouge légèrement… 😦 alors je vous la fais courte mais Louis, lui tout terraint qu’il est, s’en fichait complètement, il regardait partout, très à l’aise… moi je n’ai pas le vertige mais d’un coup en tournant la tête vite je ne m’attendais pas à voir ce vide, j’ai même eu un haut le cœur de surprise… 10 secondes après ça allait, tout a l’air en très bon état donc pas de problème. Par contre Cecile et bien toujours aussi courageuse n’a rien dit et a fermé les yeux jusqu’à notre arrivée! Elle est forte! 🙂 Clairement c’est assez surprenant et assez impressionnant! Il y avait un peu de vent ça n’aidait pas…

Arrivés en haut, c’est très sympa, une vue panoramique sur tout Santiago complètement entourée des collines, certaines encore enneigées. C’est vraiment très beau! On monte encore légèrement à pied pour arriver au fameux sanctuaire de l’immaculée conception.

Le Chili est un pays très religieux et cela se sent et se voit! Le petit espace est très joli, la statue en haut de quelques marches supplémentaires à monter est assez finement réalisée au regard de la taille.

Vous pouvez visiter le socle de la vierge qui est une petite chapelle sobrement mais bien dessinée. C’est vraiment mignon, idem pour la petite église à côté, avec un intérieur en bois. Ils venaient de la fermer pour faire une réparation. La personne me fait quand même signe pour que je rentre et puisse prendre une photo! Très sympa encore une fois, il n’était clairement pas obligé.

Comment aborder ce sujet… quand vous êtes en haut de cette colline vous vous rendez compte principalement de deux choses. D’abord, Santiago est une ville immense et très étalée et ensuite et c’est moins sympa il semble exister plusieurs Santiago très opposées.

Nous avons déjà parlé de la différence qui existe entre les nouveaux quartiers riches et le centre ville. Nous confirmons mais ce n’est rien à côté de la différence qui existe entre les quartiers qui sont séparés par la colline San Cristobal. Je ne sais pas si les photos seront claires pour vous mais à l’œil nu on voit clairement la différence. D’un côté, les beaux immeubles, les espaces verts, les grattes ciels en vitre et de l’autre des maisons en tole. On voit que la plupart des blocs de maisons sont goudronnés, on est donc loin de de ce que l’on peut voir en Afrique ou dans d’autres zones d’Amérique du Sud mais le contraste est assez impressionnant!

Pour redescendre, direction le funiculaire! C’est le moyen historique pour monter à la Vierge Marie. A faire, toujours rigolo.

Petite anecdote rigolote, ils ont planté de la lavande en haut! 🙂 je ne sais pas d’où ça vient et pourquoi mais je vous assure c’était bien de la lavande, je l’ai touchée! 🙂

Nous arrivons donc en bas dans le quartier de Bella Vista! L’un des quartiers colorés de Santiago.

Ce quartier est connu pour ses fresques murales, ses couleurs de maison et ses boîtes de nuit à ciel ouvert. Ça doit être top de venir entre copains ici en soirée. Une institution! La musique que l’on entend s’échappait est de la musique latino plutôt que de la techno. Ça donne envie.

Petit tour sympa et puis on s’en va, il faut que l’on s’active pour finir tout le tour aujourd’hui.

On retraverse la rivière qui coupe Santiago, direction le centre ville historique.

On longe une partie des jardins le long de la rivière, ceux que nous avons faits hier, ont été dessinés par un Français. De belles maisons surplombent ces espaces verts.

La place des armes avec la cathédrale et la mairie de la ville que nous avions déjà vue hier.

Ensuite la place de la constitution, dominée par le palais Moneda. Bâtiment dans lequel vit le Président du Chili aujourd’hui. Côté pile et côté face de ce palais.

On passe par l’ancien siège du parlement.

On passe par l’entrée du quartier Santa Lucia, très sympa. Malheureusement nous n’avons pas le temps de nous éterniser.

Ça y est, la journée est finie. Nous rentrons bien fatigués, c’est top!!

A tout’

2 commentaires sur “J133 : Santiago

  1. Coucou à Tous les Trois

    Je me régale de lire tous vos articles sur votre itinéraire 2! Je n’ai pas beaucoup de culture hispanophone et j’apprends plein de trucs!
    Je suppose que Loulou apprécie aussi de voir tous ces animaux ( j’aurais bien voulu une petite photo en « pinguinato! ») et il me semble aussi que c’est plus sportif dans la nature!

    Gros gros bisous……et mon petit spécial pour Loulou
    Maman Mamie

    J'aime

    • Coucou Mum,
      Oui il est top ce T2. C’est vrai que la nature et les magnifiques paysages que nous voyons sont extraordinaires! Je t’enverrai une photo de Loulou!
      Gros bisous de nous 3!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :