J131 : Santiago

Nous nous levons dans cette ville qui pour le coup était un de ces endroits de notre tour du monde où nous n’avions pas forcément prévu de venir. Désolé pour les Chiliens et les amoureux du Chili qui nous lisent. 😉 mais il faut reconnaître que nous nous trompions car nos premières impressions sont excellentes!

En fait l’agitation que nous nous attendions à trouver à Buenos Aires est ici!! On reviendra un peu sur l’Argentine dans un petit billet d’humeur mais ce n’était clairement pas le moment de venir dans ce pays, et surtout pas dans cette ville. La crise étant si grave et dramatique pour les Argentins que l’on peut le ressentir au quotidien. Et c’est donc encore plus flagrant quand on se trouve au Chili et surtout à Santiago.

La ville n’arrête pas du matin au soir, nous sommes en plus logés dans un des quartiers très sympa de la ville, Providencia!

On voit des petits restaurants, les rues sont propres beaucoup de monde à toute heure du jour, d’ailleurs les Chiliens ont l’air d’avoir des temps de pause aléatoires le midi, de midi à 15.00 il y a la queue dans les nombreuses boulangeries de la ville.

Au fait, point très important les Chiliens savent faire du pain!!!! On se régale, ça fait du bien! Toujours les fameux empanadas de partout, c’est très sympa. On voit aussi pas mal de magasin de marques internationales que nous ne trouvions pas dans la rue à Buenos Aires. Ça change!

Les Chiliens sont sympas et sourient facilement, on sent vraiment l’ambiance générale plus légère!

Aujourd’hui c’est journée corvées, 🙂

Louis travaille le matin c’est pas mal! Et ensuite on part à la recherche d’une laverie. Bon nous n’arrivons pas à mettre la main sur une laverie automatique et nous devons laisser nos habits sales à un pressing. Bon moins cher qu’en France mais c’est le plus cher que nous ayons eu jusqu’à présent. Nous n’avons pas le choix, on en a besoin plus qu’un jour de vêtements propres… 🙂

Sur le chemin, on en profite pour balader dans le quartier, on voit des églises, des places sympas.

Des restaurants typiques avec du street art.

Le bon côté est que cela se trouve à côté de la plus grande tour d’Amérique du Sud, haute de 303 mètres. C’est un bâtiment hyper moderne. La Gran Torre Santiago!

On regarde aussi si on trouve un loueur de vélos, Loulou ne peut pas prendre les vélos à disposition dans la rue. On doit donc trouver un loueur. Il n’y en a pas beaucoup mais on en trouve un. On réserve les vélos pour demain. On va faire un tour de plusieurs heures le long de la rivière.

Ça fera du bien un peu de sport. En fin de journée nous rentrons à l’hôtel, nous nous préparons et allons manger dans une boulangerie à côté de l’hôtel avec des plats préparés, équilibrés ! C’est top. C’est une chaîne qui s’appelle ForkChile.

Petites photos, une avant de partir et l’autre en revenant de notre hôtel. Nous sommes au 15eme étage.

Il y a souvent des embouteillages à Santiago. La preuve…C’est une ville très polluée… elle est à environ 600 mètres d’altitude et entourée de collines de part et d’autres.

A tout’

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :