J127 : Ushuaia – croisière j3

Ça y est nous sommes à Santiago et avons retrouvé une connexion correcte. Je nous mets donc à jour sur le blog.

——–

Aujourd’hui visite d’un glacier au programme! 🙂

Nous attendions cela depuis longtemps de voir de la glace. Après les paysages de l’Alaska que nous avions eu la chance de faire en croisière en 2015, nous avions envie de voir cette glace dont tout le monde parle tant avec le réchauffement climatique!

Alors certes ce n’est pas la banquise mais c’est de la glace! 🙂 et vous allez voir sur les photos, beaucoup de glace! :).

Nous partons donc ce matin 9h00, après un bon petit déjeuner, en zodiac pour nous rendre au pied du glacier Pia! Alors le nom scientifique n’est pas celui là mais c’est dans le fjord Pia et donc tout le monde l’appelle ainsi.

C’est incroyable, cette immensité de glace qui se trouve devant nous qui n’arrête pas de se craquer. On entend comme des coups de marteau piqueur dans la glace, ou comme l’a justement fait remarquer Cecile on se croirait dans une carrière avec des explosifs tellement le bruit est fort et puissant!

Et quand un morceau de glace se détache, c’est impressionnant le bruit qui se dégage et la vague qui se crée!

L’excursion est en fait une balade d’une grosse demi heure de marche pendant laquelle nous longeons le glacier. Ensuite on reste près d’une heure en bas du glacier à avoir des explications et à contempler ce monstre de glace.

Ce n’est absolument pas dangereux car la roche ne glisse pas, c’est principalement du Quartz donc même quand c’est trempé, cela reste très facilement praticable.

Une chose nous frappe c’est la couleur bleue des glaciers. A la différence que quand ils sont morts ils deviennent noirs, vous pouvez voir un exemple sur le côté droit du glacier.

Un glacier vivant est un glacier dont le bloc ne fait qu’un entre le sommet et son extrémité. S’il est coupé de son sommet qui l’alimente en nouvelle neige et donc en vie pour lui, il meurt.

Première question que nous posons, pourquoi sont ils bleus? Tout d’abord, il faut savoir que l’air à l’intérieur de la glace est complètement expulsé. Et quand vous regardez un morceau, il est quasiment transparent, presque comme du Crystal c’est bluffant. Le bleu apparaît car c’est la couleur la plus facilement visible et la plus persistante à l’œil humain.

Cette balade le long du glacier est surprenante car nous marchons sur de la roche. La flore est en direct sur la roche! Le premier végétal à se développer est le lichen ensuite la mousse et cela permet de développer un écosystème propice au développement des arbres, oui oui de vrais arbres même si on est loin des baobabs :)… Les racines ne peuvent évidemment pas transpercer la roche et du coup elles se développent en courant le long de la roche. Et tout cela tient et se développe, par contre ce n’est pas rapide! Le développement prend plusieurs années pour ne serait ce qu’avoir un arbre de la taille d’un arbuste.

On y trouve également une plante carnivore qui est ma meilleure amie! Car elle mange des moustiques!! Magnifique! Même si les moustiques ici ne piquent pas selon notre guide, je reste dubitatif sur la question mais faisons confiance! 🙂

Au fait, pour les Méjannais, j’aurais bien aimé ramener cette plante chez nous mais malheureusement elle ne pousse qu’ici à cet endroit précis autour de ce glacier! Dommage:(

On peut voir dans le glacier des trous réguliers qui sont faits par l’eau qui se dégage des glaciers, il faut bien qu’elle sorte! Le plus voyant est celui du glacier mort, le gros trou rond que vous voyez dans le bas du glacier.

L’après midi c’est visite du fjord Garibaldi et du glacier du même nom.

Sur notre route, nous passons devant beaucoup de beaux paysages avec des cascades formées par la glace et la neige qui fondent.

Arrivés au fjord Garibaldi, nous sommes saisis par le paysage. C’est impressionnant car nous avons pu avancer très près en bateau, nous étions à moins d’1 km de cet énorme glacier. C’est très surprenant car nous avions plutôt l’impression d’être à 200 m tout au plus tellement le glacier est gigantesque!

Comme pour le premier c’est un glacier actif et tous les deux comptent parmi les rares glaciers à gagner en masse! Il y a quelques années, le glacier Garibaldi n’était pas au niveau de celui que vous pouvez voir sur la droite. Ils gagnent tous les deux plus d’une centaine de mètres par an.

Pour arriver devant le glacier, nous traversons une mer de glace ou comme Louis l’a appelé, un champs de glace! On a l’impression de se croire dans un de ces documentaires qui montrent des scientifiques, explorateurs se rendant dans des lieux prisonniers de la glace. On adore!

Ensuite on s’occupe sur le bateau avec un cours de noeuds marins dispensé par le contremaître du bateau! Très rigolo, Louis et moi suivons ce cours avec intérêt. Nous apprenons des noeuds coulissants, comment faire un grand nombre de noeuds sur une corde très rapidement au cas où quelqu’un tombe à l’eau pour qu’il puisse s’accrocher facilement! Nous sommes très studieux et Louis se débrouille comme un chef. Une fois de plus, le contremaître est au petit soin pour lui et vient à chaque nouveau noeud lui expliquer personnellement comment faire. Ils sont vraiment géniaux avec lui, et il se prend donc complètement au jeu. Il faut dire que même pendant les excursions il fait plus que suivre, il est quasi systématiquement derrière notre guide et ne s’est pas plaint une seule fois!

Après ce cours de noeuds marins, vient une présentation sur Magellan et l’histoire de ce détroit. Je ne vais pour vous résumer la présentation qui a duré plus d’une heure mais vous en donner quelques points importants en les résumant. Je m’excuse auparavant auprès des experts de cette période dont je ne fais pas partie… Le détroit de Magellan a été découvert par ce navigateur portugais mais pour le compte de la couronne d’Espagne. Oui le roi portugais de l’époque ne voulant pas financer cette expédition, Magellan s’est tourné vers le roi espagnol de l’époque qui avait intérêt à trouver un moyen de rejoindre les îles aux épices sans passer par les eaux dirigées par les Portugais. En effet à cette époque, XVe siècle, les mers sont coupées en deux entre les Espagnols et les Portugais qui étaient les grands voyageurs de l’époque. D’ailleurs cela vous rappelle des grands noms que nous connaissons tous, Colomb, Vasco, etc… tous étaient à la recherche de routes leur permettant de faire le tour du monde. Rappelons quand même qu’à cette époque Christophe Colomb qui découvre l’Amérique pense que ce sont les Indes. Et ce n’est que plusieurs années plus tard que d’autres explorateurs qui connaissaient les Indes infirment cela et disent que c’est le nouveau continent. Tout le monde pensait à l’époque qu’il n’y avait qu’un seul ocean, l’océan Atlantique…puisque la Terre était plate…

Retour à Magellan, qui du coup en découvrant son détroit qui permet de traverser ce nouveau continent et qui pourrait permettre de rejoindre les terres fertiles des Îles aux épices, se lance dans la traversée du Pacifique en pensant que cela serait rapide. Il va essuyer beaucoup de revers dans sa traversée, le bilan est merveilleux pour la suite du monde mais lourd en dégâts humains. Ils étaient partis à 5 bateaux et plus de 240 personnes d’équipage et ils finirent à 18 avec un seul bateau… et Magellan ne reverra plus les terres espagnoles car il fut tué en tentant d’évangéliser des terres aux Philippines… triste fin pour un célèbre navigateur.

Aujourd’hui le détroit n’est quasiment plus utilisé à des fins commerciales car il existe maintenant le canal de Panama qui a complètement changé le cours des échanges internationaux et des routes maritimes empruntées par les bateaux commerciaux.

Ensuite dîner et au dodo. Ce soir ça va bouger un peu encore car nous sortons de la protection du canal Beagle pour nous retrouver dans l’océan Pacifique pour reprendre un canal un peu plus au nord qui va nous permettre de remonter jusqu’à Punta Arenas, notre destination finale.

A tout’

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :