J120 : Puerto Madryn (Péninsule Valdès)

Grosse journée aujourd’hui!

Nous avons commencé par du sport…eh oui! Nous sommes allés courir sur le sable, la mer étant à marée basse nous avons pu profiter que le sable soit bien tassé.

Puis nous sommes allés en marchant de l’autre côté du port de Puerto Madryn, c’était très sympa. Le vent ne s’était pas encore bien levé, les gens n’ont plus c’était calme 😥 dommage pas de photo mais l’océan est calme et le ciel sans nuage, c’est vraiment top!

Nous avons fini par quelques exercices de musculation sur des appareils en libre service au bord de la mer. Le front de mer est d’ailleurs très bien équipé avec des terrains de beach-soccer, de basket, des jeux pour enfants,…

Tout le monde a faim alors nous rentrons à l’appart’ pour un petit dej’. Louis a un peu travaillé, nous avons déposé nos habits dans une lavanderia. Ici on dépose son linge à une dame qui fait tourner le lave-linge et le sèche-linge à notre place, ce qui est plutôt sympa quand on balade mais c’est cher pour le pays…! Plus cher qu’aux US par exemple, ils en profitent un peu…

Prêts pour aller sur la Péninsule Valdès! Ici il ne faut pas avoir peur de faire des kilomètres…heureusement que Fred sait conduire et ce, partout! Il est à l’aise et c’est très pratique…oui ils conduisent quand même vite, n’hésitent pas à se faire deux lignes blanches, bref la routine!

Nous ne partons du centre des visiteurs à l’entrée du parc qu’à 14:00…un peu stressés lorsqu’on voit le nombre de bornes à parcourir et surtout la qualité des routes (en fait ce sont des chemins tout en graviers dans le parc…).

Tant pis, nous y sommes alors on verra bien. On a de quoi boire de quoi grignoter au cas ou alors pas d’inquiétude.☺️

La route est assez languissante car même si on voit des moutons en pagaille et le lama de Patagonie appelé ici guanaco (et surnommé par les garçons par guacamole…), la route est toute droite et les plaines sont toujours plates, à perte de vue…

les guanacos, on en voit vraiment beaucoup. Ça saute les clôtures très facilement. Assez impressionnant comme animal. C’est plutôt grand, 1m80, et une fourrure plutôt jolie. Mais avec une tête de lama 🙂

Bon qu’allons nous bien voir???

Commençons par les plus classiques, mais il en y en a beaucoup, des moutons, des vaches, des chevaux sauvages (un peu moins classiques et très beaux) 🙂

Nous allons dans le seul village de la péninsule, Puerto Piramidès, où il y a essentiellement des hôtels et des bateaux pour faire des safaris de baleines. Je dois vous avouer que les baleines, on en a tellement vu au Canada que ça nous intéresse pas tant que ça. Quand au bateau nous serons sur une croisière dans une semaine…vu le froid on renonce. Les garçons arriveront quand même à voir au loin la queue et le souffle d’une baleine, ça c’est fait 👏. Ce sont des baleines franches australes (malheureusement une espèce en voie de disparition! Nous n’avons pas eu le temps de rester longtemps sur ce spot donc pas de photo…

Et l’aventure commence…80 kilomètres de routes de graviers…bon les argentins conduisent vite alors Fred en profite pour accélérer car 60 km/h c’est dur quand ils vous doublent à 100…

Au bout d’un temps assez interminable nous arrivons au deuxième point de vue (moi je n’ai pas vu qu’il y en avait un et Fred ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi peu visible…).

Bon, nous voyons des lions de mer et des éléphants de mer sur la plage mais nous sommes très loins…tout ça pour ça…on est un peu déçus, je ne vous le cache pas…

Allons au troisième et dernier point de vue, nous verrons bien. Là il y a un restaurant, le lieu est plus aménagé, on espère en voir plus et surprise, nous voyons des colonies d’éléphants de mer. C’est assez dingue ces grosses choses toutes flasques (oui presque 4 tonnes pour les plus gros!) qui dorment sur la plage. C’est vraiment impressionnant car à l’œil nu nous les voyons relativement bien, on les voit bailler, bouger et avec les jumelles (oui enfin elles nous servent!!!) nous avon l’impression d’être à côté d’eux!

Bon on est rassuré, on n’est pas venus pour rien. En plus on prend un petit sentier au bout duquel nous voyons encore mieux ces éléphants. Nous sommes récompensés de nos efforts!!

Le plus drôle est quand Fred nous retient pour fumer une cigarette (il fait froid je veux rentrer!!!) et que nous voyons, à nos pieds un animal bizarre qui fait des trous de partout. Louis l’avait évoqué lors de la balade sur le sentier en voyant les trous mais c’était super de pouvoir le voir en vrai et d’aussi près. On dirait un animal qui a mis une armure. 🙂

Il est temps de faire le chemin inverse. Ah oui, nous avons rencontré un couple de belge avec une sorte de camping car sur un 4×4…génial! Ils sont dans la région Amérique du Sud pour 8 mois. Des retraités qui ont décidé de profiter.

Sur le retour, Fred décide quand même de s’arrêter au fameux point de vue numéro 1…non je reste dans la voiture! Louis qui est surexcité de voir tant d’animaux fonce et là, le clou de la journée…des pingouins de magellan…mais attention ils étaient à au moins 30 cm de nous 🤣 c’était extraordinaire. La encore nous restons un petit moment (forcément je suis sortie de la,voiture!!) et nous prenons des dizaines de photos car nous avons eu le plaisir de les voir bouger et surtout marcher!! Vraiment un moment privilégié.

Cette fois, c’est vraiment reparti, il est presque 18:00 on va rentrer tard…

Oui mais une sorte de lièvre traverse devant nous, Fred fait une marche arrière car il nous faut la photo. Ah et puis c’est une sorte d’autruche cette fois alors hop demi tour! On me croisé un zorro gris! Et oui un petit renardeau. Par contre impossible de le prendre en photo, trop court…

L’avantage de rentrer au coucher du soleil est que le vent est tombé et que les animaux reprennent un peu plus leurs droits, ce qui nous a permis de les voir. Finalement on a bien fait de partir tard 😅.

Je dois signaler que sur le retour, dans le parc, on a aussi croisé une voiture qui a crevé et une autre qui s’est complètement plantée et qui a cassé les l’ essieu avant…forcément à conduire trop vite sur de telles routes avec un vent si violent, faut maîtriser…ouf on a un pilote avec nous!

Le pilote nous fait rentrer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire à notre appartement et en plus il nous fait à manger pendant que je plie le linge qui a été lavé et séché en notre absence.

Petite cerise sur le gâteau même si pour conduire ce n’est pas très pratique… nous avons droit à un magnifique coucher de soleil pendant toute la sortie du parc. Magnifique.

Ouf, bizarrement Louis s’endort comme un gros bébé. Il nous a dit avoir passé une excellente journée…et nous aussi, c’était vraiment extraordinaire de voir tous ces animaux dans leur habitat naturel.

A ne pas louper si vous passez par là 😉.

A tout’

4 commentaires sur “J120 : Puerto Madryn (Péninsule Valdès)

  1. Super. Si le temps n’était pas au beau fixe le coucher de soleil était vraiment magnifique. Merci encore pour toutes ces belles photos. Les pingouins étaient vraiment adorables. A bientôt. Gros bisous à tous les trois.

    J'aime

    • Coucou oui c’est impressionnant la faune qu’il peut y avoir ici. On était venus pour ça mais quand même! Et surtout de les voir tous d’aussi près c’est incroyable. Mais bon on ne pourrait pas vivre ici le vent est vraiment trop soûlant😂 Gros bisous Mamounette!

      J'aime

    • Coucou alors le nom espagnol est peludo le I’m anglais est larger hair armadillo… mais oui ca ressemble à un tatou apparemment 🙂 Bisous!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :