J110 – J111 : Paris – Buenos Aires

Bonjour tout le monde,

C’est reparti pour un tour!! 🙂 et on reprend nos habitudes pour le blog! Ça nous avait manqué même si l’été a été tellement rempli, grâce à tous nos amis, (merci!) que nous n’avons pas eu le temps d’y poster quoi que ce soit. Comme pour le T1, vous pouvez être sûr que Louis écrit son blog quant au nôtre, on recommence avec notre méli-mélo habituel. Pour cette fois, je commence, Cécile ensuite ! 🙂 de toute façon c’est pareil à chaque fois on se relit tous les 2! 🙂

Alors bonne lecture!

Cette fois direction l’hémisphère sud, et dans le sens inverse de notre premier tour. On va dans le sens inverse du soleil.

C’est donc par l’Argentine que nous commençons. Une destination que nous voulions faire depuis longtemps avec Cécile. Nous pensions plus faire des clubs à tango et passer du temps dehors le soir mais avec Loulou ça sera plutôt pour une autre fois. On va quand même essayer de se faire au moins un show. 🙂

Alors pour commencer, le vol, 1h15 de vol pour Paris – Francfort et 13h pour rejoindre Buenos Aires. Ce qui s’annonçait comme étant un de nos vols les plus durs a été à la fin plutôt facile. A notre grande surprise, l’étape la plus compliquée a été l’escale à Francfort. On vante souvent l’organisation allemande, eh bien rien du tout… Tout s’est passé un peu dans la douleur, nous n’avions qu’1 heure pour la connexion et avec 10 mn de retard, cela avait déjà compliqué la chose, qu’une femme, plutôt mal lunée, aux contrôles des bagages s’est chargée de définitivement compliquer… nous sommes arrivés à la porte alors que l’embarquement avait déjà bien commencé. Nous avons eu beaucoup de chance que nos billets nous donnent droit aux files « priority boarding »! 🙂

Nous sommes donc installés à nos places, prêts pour nos 13 heures de vol. Les sièges sont de qualité, nous avons eu un peu peur car nous avions un groupe d’Argentins qui rentraient chez eux mais finalement l’avantage des vols de nuit, tout le monde a dormi. 🙂 et nous aussi. 🙂

L’arrivée à l’aéroport se passe plutôt bien…nous avions nos valises en soute car Lufthansa est assez stricte, mais par chance pas de problème! On a juste eu une petite frayeur à l’immigration car mon cas (Cécile) prenait du temps…en fait c’est juste que l’ordinateur ne fonctionnait plus…juste pour moi 😒 ah oui et un conseil à mes copines…évitez d’apposer le nom de votre mari sur le passeport…même en Argentine ils ne comprennent pas!!!

Je ne supporte absolument pas cette recommandation, non mais! 🙂 c’est vrai que cela a été un peu compliqué dans certains pays mais l’histoire de quelques minutes perdues aux frontières, pas plus. 🙂 —

Direction notre hôtel, alors pour la petite histoire on a pris un taxi officiel (très bien organisé) car le chauffeur que l’hôtel devait nous envoyer n’était pas là…on arrive à l’hôtel et surprise, alors qu’on avait pris une option pour disposer de la chambre dès 9 heures, elle n’était évidemment pas prête. Euh mais on fait quoi pendant 3 heures????

Eh bien c’est parti pour une visite du centre de la ville de Buenos Aires. Nous avons l’avantage d’être à l’hôtel Ibis sur la place du congrès. On est donc au cœur de la ville.

On tombe sur une fresque peinte sur un mur d’une rue principale de la ville qui est édifiante. Nous prenons le temps de l’expliquer à Louis car vraiment c’est étonnant. Constatez par vous même.

Nous découvrons les rues alentours et allons visiter la cathédrale (au grand désespoir de Louis qui nous suppliait de rentrer!) rapidement. Un lieu très protégé maintenant depuis que le Pape François a été nommé car il vient de Buenos Aires. Très belle cathédrale avec ce qui nous surprend le plus, énormément de messes pendant la semaine.

Sur le retour nous passons par des rues piétonnes sympas avec des bâtiments Art Deco très bien entretenus.

Bon ce qu’on ne vous dit pas c’est que pendant cette balade matinale nous avons traversé deux manifestations. Les gens ne sont pas très nombreux (les artères sont très larges ce qui renforce cette impression) mais ils font du bruit, et il est actuellement 22:00 et nous entendons encore les tambours et les sifflets. La situation est très délicate en ce moment en Argentine mais je suis sûre que Fred y reviendra dans son billet d’humeur!!!

Ceci étant je rassure la famille, on ne s’est pas du tout senti en insécurité pour autant. Comme vous le savez de toutes façons à 20:30 max on est rentrés donc aucune pression de ce côté là. On se dit juste qu’après les manifestations d’Alger et de Hong-Kong, il fallait bien continuer avec ce fil rouge!

Cet après-midi repos et ce soir pizzas argentines et sortes de petits chaussons jambon/fromage dans une chaîne typique d’ici. Les prix sont assez surréalistes tellement ils sont bas, surtout pour nous français.

Premières impressions de la ville conformes à ce que nous avions lu. La ville est en effet très européenne, regardez ces photos et dites moi si vous ne pensez pas à Barcelone ou Madrid. 🙂

Louis dort depuis 1:30! On ne va pas tarder à le rejoindre!!!

A tout’

2 commentaires sur “J110 – J111 : Paris – Buenos Aires

    • Coucou, bon pour la pizza, l’Italie n’a rien a craindre mais c’est très bon! Bon pour le tango avec les derniers événements et le fait que tous les shows sont tardifs, on repassera…ou pas… 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :