Petit billet d’humeur sur la Chine suite et fin

La technologie

Bon que dire de plus que la France est un pays très en retard …si si je vous jure, c’est vraiment lamentable quand on voit ce que les chinois font avec leur téléphone.

Je passe le stade de l’aéroport où déjà ils survolent de loin toutes les espérances avec le coup du thermomètre…et du contrôle des passeports d’une rapidité à toute épreuve.

Quand j’écris ces lignes je pense surtout au fait qu’ils payent le métro avec leur téléphone, qu’ils utilisent Wechat (application mobile) pour payer tout un tas de choses. Dans beaucoup de magasins on peut scanner l’article avec son téléphone et le payer également avec son téléphone! Évidemment nous les boulets c’était en espèces! Je plaisante mais cette technologie poussée à l’extrême permet une fluidité des échanges et des paiements assez incroyable.

Ceci n’est qu’un exemple mais oui il est urgent que les européens s’ils veulent avancer s’y mettent et essaient de lancer leur propre système de paiement et d’applis all inclusive comme wechat si on ne veut pas se faire distancer et uniquement dépendre des Américains, oui je sais c’est moi, le fan d’Apple, qui vous dis ça mais je serai prêt à faire un effort pour soutenir une tentative européenne! 🙂

Moi qui ai travaillé sur les Champs Elysées pendant 10 ans juste à côté de Louis Vuitton, je peux vous dire que des touristes chinois en France, j’en ai vu et inutile de se demander pourquoi ils peinent à trouver des informations…

Par contre, j’ai un grand coup de gueule à passer personnel! RAS LE BOL de cette censure!!! Ils ont un excellent réseau 4G, voire 5G à certains endroits, c’est dingue!! Dans le métro, dans la rue, les équipements wi-fi sont très nombreux!! Mais à quoi sert de rouler en Porsche si vous la bridez avec une puce électronique pour qu’elle ne dépasse pas les 50km/h sur autoroute…. En fait, comme ils interdisent tout à part les sysyèmes qu’ils maitrisent complètement comme wechat, tout le reste est lent, mais lent…. je ne parle même pas des applications google inacessibles en Chine sans VPN…. ou encore de Wikipedia que le gouvernement vient d’interdire… Oui oui on vient de le lire sur le Figaro… c’était déjà très lent sans vpn mais a priori cela va devenir complètement interdit… Il est d’ailleurs complètement illégal d’utiliser un VPN en CHine et vous ne pouvez pas les télécharger sur l’App Store d’Apple quand vous avez un compte chinois. Pour nous occidentaux, ils ne peuvent pas bloquer l’utilisation de VPN, voire j’ai l’impression qu’ ils l’encouragent pour ne pas que nous voyons les limites de leur système. Quand nous sommes arrivés à Pékin, je suis allé prendre une carte SIM comme à chaque fois, en l’occurrence chez China Unicom et c’est elle qui m’a donné le nom d’un VPN qui marche bien en Chine et qui me l’a même installé!!! fou!!! evidemment elle ne l’a pas fait que pour me faire plaisir je pense, elle ne prendrait pas le risque de faire quelques chose qui est sur le papier illégal sans que ce soit demandé par sa hiérarchie… je vous laisse juger…

Je m’étais préparé à cette contrainte et j’avais téléchargé plusieurs VPN mais le sien était bien meilleur!

 

La propreté, l’hygiène et le vivre ensemble

On a enfin compris pourquoi ils portent des masques et n’arrêtent pas de cracher!!!

Autant nous n’avons semble-t-il pas été trop dérangé par la pollution, autant nous sommes au printemps et il y a beaucoup de trucs qui volent. Par trucs j’entends des sortes de peluches comme des poussières accumulées qui volent dans les airs. On s’en est pris quelques-uns dans les yeux ou le nez et vraiment ça donne envie de cracher! 😂 non nous ne l’avons pas fait mais on a failli être tentés par le masque… on a tous entendu au JT les journalistes dire « les chinois utilisent les masques mais ça ne sert à rien contre la pollution… » et c’est certainement vrai que contre la pollution ça ne sert pas à grand chose mais ça aide bien contre les trucs qui volent et les microbes de tout le monde donc maintenant on y voit un véritable intérêt!! 🙂

Les chinois ne font pas beaucoup attention aux autres autour d’eux! On comprend mieux leur comportement en France qui nous surprend parfois. Mais en fait chez eux ils font la même chose : regarder un match sur le téléphone portable avec le son (ça c’est très fréquent) dans le métro ou les lieux publics, pousser sans dire pardon, téléphoner avec la vidéo et le haut parleur en pleine rue ou dans le parc (alors que c’était si calme…)…en fait ils font leur vie sans se soucier des autres, ça a l’air culturel. Ils sont peut-être tellement nombreux et jamais seuls qu’oublier que les autres sont là à côté est peut être le seul moyen pour eux de faire… Après c’est sur que je ne vous cache pas qu’après 3 semaines à les entendre se racler la gorge et cracher des qu’ils le peuvent, on en a un peu ras le bol 🙂 . Mais c’est beaucoup mieux à Hong Kong déjà, il y a d’ailleurs même souvent des inscriptions dans les immeubles et lieux touristiques pour dire qu’il est interdit de cracher sous peine d’amende…

Les chambres étaient très propres, ils ont donc exactement la même vision que nous de la propreté mais par contre cela ne s’applique qu’à l’intérieur de chez eux, à l’extérieur c’est plus folklorique… Les façades des immeubles, mêmes des immeubles sympas sont très sales, et d’ailleurs ils ne recherchent même pas à ce qu’ils soient beaux, exemple les blocs de clim qui ne sont pas nettoyés à l’extérieur et qui ne sont pas du tout esthétiques. Même pour des Marseillais que nous sommes, les poubelles ne sont vidés qu’une fois qu’elles débordent allègrement… à l’exception des lieux touristiques qui sont très très bien entretenus! Mais les rues, notamment également à cause de la pollution sont assez sales et l’abondance de personnes en permanence n’aident certainement pas.

 

Les chinois et le soleil. Le non amour de la nature en général

Vous l’aurez compris surtout pendant notre semaine à Kunming, les chinois ne sont pas des amis de la nature!

Nous avons été très surpris car les plans et cartes nous indiquaient régulièrement des zones en vert. Normalement cela indique des parcs, des espaces verts…eh bien pas en Chine!!

Non en Chine on ne va pas au parc pour jouer au ballon, on se promène, on admire la vue sur le lac, on y va pour jouer aux cartes, aux échecs chinois, faire du tai chi mais pas avec ses petits enfants pour jouer au ballon! Quelle déconvenue…

Nous avions acheté un ballon à Louis car nous voulions profiter de ces parcs repérés à l’avance pour faire des pique-nique et passer du temps à jouer au ballon comme on fait en France mais malheureusement nous n’avons pu le faire qu’une fois et encore on a du leur ruiner leur pelouse!!!!

C’est fou cette distance qu’ils mettent entre eux et la nature car tous mangeaient sur des tables, personne ne s’asseyait sur l’herbe, on a même vu un couple installer une tente et gonfler des matelas pour y manger! Face au lac, ils ont installé leur tente non pas sur l’herbe mais sur une portion où il y avait du bois….pour nous français et surtout marseillais, c’était ridicule.

La plupart des parcs ne possèdent aucun espace vert, tout est bétonné. Nous avons vu un tracé de terrain de badminton, juste devant une entrée de parc à Kunming et sur un terrain dur entre la route d’un côté et le lac de l’autre….comme dirait Louis c’est dangereux pour le volant! (On reconnaît le pragmatisme de Louis et sa bourrinitude (dérivé du mot bourrin 😂))

 

 

De la route, des vélos et des scooters (électriques pour la plupart) et les problématiques environnementales :

Bon alors j’ai un gros problème sur ce sujet. Parce qu’à la base, je les félicite de l’avance prise sur la France notamment en terme de véhicules électriques. C’est incroyable, il n’y a que ça, des deux roues électriques.

Mais, oui il y a toujours un mais 😉, ils ne savent pas conduire! Peut être n’ont ils pas le même code de la route? J’en doute. Mais feux verts, feux rouges, ils s’en fichent. Passage piétons? A quoi ça sert? Vraiment, ce sont de gros boulets! Ils passent sur les trottoirs, à contre-sens (ben oui c’est plus pratique!), nous klaxonnent pour qu’on se pousse (euh ils sont sérieux???!), bref, un vrai bordel organisé!

Organisé car malgré tout l’ensemble des usagers de la route (et des trottoirs…) ne va pas vite. Donc en fait, tout glisse. Nous n’avons vu aucun accident. Et pourtant des situations de dingues, on en a vu, on a été dedans à de nombreuses reprises. Bon, de temps en temps j’avoue qu’on ne se laissait pas faire! Le sanglier gaulois est résistant!!! Et puis encore une fois comme ils ne vont pas vite, tout le monde a le temps de réagir.

Comme dit Louis dans son blog, c’est vrai que c’est déstabilisant au début car on ne les entend pas arriver…

À force on s’habitue à être toujours sur ses gardes mais honnêtement c’est fatigant et on apprécie quand on peut marcher sans se faire klaxonner!!!

A Hong Kong, il n’y a pas de deux roues alors on est tranquilles!

Pour faire la transition avec les problématiques environnementales, on pourrait penser qu’avec ce que nous vous avons dit sur les véhicules électriques, c’est une forte préoccupation pour eux mais ce n’est pas notre sentiment. Il y a beaucoup trop de pollution et c’est certainement ce qui fait que les taxes sur les véhicules à moteur en centre ville est importante cumulée avec un criant problème de place (par exemple 10’000USD pour une plaque de voiture dans Pékin), mais je ne crois pas que cela soit lié à une politique volontariste écolo, car la plupart des éclairages restent éclairés la nuit. Les tours font de véritables spectacles de lumière la nuit, même la tour de notre habitation à Kunming était allumée une partie de la nuit, avec des inscriptions au néon… un scandale. A Paris, on vivait à coté de la Défense donc on peut vous certifier que ces dernières en 15 ans de présence à Paris ont fait beaucoup d’efforts pour limiter leur consommation électrique, les bureaux sont éteints et les éclairages publics limités… Ici, rien de tout ça c’est dommage, comme en Russie, les halls de nos immeubles (tous les étages!!) restent éclairés toute la nuit! C’est nul! J’ai toujours pris le parti des pays émergents dans les discussions avec les bobos parisiens qui disaient que tout le monde devait faire des efforts au même niveau, j’ai toujours pensé que le « rattrapage » de certains pays nécessitait peut être que ces derniers aient plus de latitude que nous dans notre consommation mais là c’est se foutre de la gueule du monde et évidemment ceci n’est pas possible!! Surtout que l’on sait qu’en hiver, ce sont des centrales à charbon qui alimentent en électricité les villes chinoises…

 On avait souligné dans les pays du Maghreb un effort pour ne plus utiliser de plastique mais ici pas du tout! Les fruits et les légumes sont tous vendus sous plastique, le moindre marchand distribué allègrement des sacs…on les retrouve d’ailleurs souvent par terre.

Culturellement, ils utilisent aussi beaucoup de pailles et de boîtes en carton pour transporter leur nourriture, ça n’aide pas…

 

La nourriture chinoise

On s’est régalés avec les spécialités chinoises : canard laqué, fondues, raviolis, noodles…

Leur nourriture est assez variée et équilibrée même si beaucoup de plats sont faits à base de fritures.

Le problème est que les plats cités au dessus coûtent chers et qu’on ne peut pas les manger tous les jours.

En bas de notre immeuble à Kunming, nous avions des petits commerçants et comme on vous le disait, ils vivent dans leur boutique. Du coup on les voyait à chaque repas préparer leur tambouille. Et honnêtement, midi et soir, à chaque passage, ça sentait pareil. En fait la base est différente à chaque fois mais les épices utilisées sont les mêmes donc on a la sensation de manger toujours la même chose. En plus, ils accompagnent leur plat en sauce avec du riz donc ça n’aide pas à la diversité!

Notre problème? On est français!!! Et on a trop l’habitude de manger tout le temps des plats différents! Le pain nous manque beaucoup (si vous lisez nos articles sur HK vous comprendrez 😊) et le côté frais des aliments aussi car les chinois mangent essentiellement du cuit. Ainsi les légumes sont en général mis dans le plat en sauce et cuits avec. Nous n’avons par exemple pas vu dans les restaurants où nous étions, de salades. Les petits restaurants proposent des noodles (sorte de soupe dans laquelle il y a des pâtes et des légumes) ou des plats de viande (bœuf ou porc pour la plupart) en sauce (avec des légumes) et du riz.

Mais où sont les desserts?! Louis et Cécile sont en manque de dessert! Alors on achète des fruits chez le primeur pour compenser (je n’ai jamais mangé autant de melon qu’à Kunming!!!).

 

La politique de l’enfant unique

C’est un gros sujet, je ne vais faire que le commencer, juste pour partager avec vous quelques constats que nous avons pu faire pendant ces quelques semaines en Chine.

Comme vous le savez, la Chine a instauré fin des années 70 une politique publique concernant la natalité appelée politique de l’enfant unique. L’objectif était de limiter la natalité du pays dans un pays qui avait besoin de limiter la consommation de ses ressources pour rattraper son retard sur les populations occidentales sans « gaspiller » tous ses efforts dans le maintient d’une population en bonne forme. Ils avaient donc une politique très stricte sur cet enfant unique, je vous recommande de vous renseigner un peu sur le sujet car j’ai appris beaucoup de choses et certaines assez surprenantes que je ne reprendrai pas ici par pudeur et je veux que cela reste tout public 🙂 . Mais je vous peux simplement vous dire que je ne partage absolument pas ces théories basées sur la pensée malthusienne en général. C’est en effet souvent des théories mises en avant par les fachos de tous bords et de tous pays pour évoquer les « problèmes » des pays émergents d’Afrique et d’Asie et ne pas prendre nos responsabilités en tant que pays développés.
Assez rapidement dans les années 80, le gouvernement fait face à des révoltes de la population surtout dans les campagnes, et le gouvernement donne un peu plus de flexibilité à la loi, notamment selon le sexe de l’enfant, si c’est une fille, on peut recommencer une fois pour essayer d’avoir un garçon… et plus encore dans les campagnes donc, où les gens ont besoin de main-d’œuvre et celle des enfants est gratuite (merci à l’école publique obligatoire qui change ce paradigme partout dans le monde) donc le gouvernement accepte rapidement un changement de loi pour autoriser les familles dans les campagnes à avoir deux enfants! Ce changement est assez vite appliqué à l’ensemble de la population chinoise. Et c’est alors que la politique de l’enfant unique a très vite évolué vers une politique natale restrictive certes mais plus autant et elle limite d’ailleurs maintenant le nombre à 2 offciellement pour tout le monde depuis 2015. J’ai pu d’ailleurs lire que cela aurait « permis » de réduire (ou plutôt de ne pas plus augmenter) la population chinoise d’environ 500 millions de personnes…

Vous allez me dire, c’est bon c’est fini, et bien non, nous n’avons croisé que très peu de familles avec plus d’un enfant, même très jeunes donc nés après l’assouplissement de la loi… pourquoi? D’après ce que j’ai pu lire, la politique de l’enfant unique était accompagnée d’une propagande visant à démontrer que c’était bon pour le pays de limiter mais que c’était aussi bon pour les familles elles mêmes car un enfant c’était des contraintes et surtout un budget conséquent pour l’élever. En soi, on ne peut pas dire que cela soit complètement faux, mais s’organiser pour manger tous les jours, aller au travail… on ne peut pas dire que ce ne soit pas des contraintes et pourtant je trouve plus d’intérêts à avoir des enfants qu’à gérer ces contraintes quotidiennes… sentiment personnel. Et donc les familles chinoises maintenant ont gardé cette habitude de l’enfant unique et cela prend du temps pour changer.

Pour une vision plus économique du sujet, la Chine a misé sur le volume de masse pas cher pour soutenir sa croissance des 50 dernières années et le problème est que d’autres pays font bien mieux qu’elle aujourd’hui et on constate d’ailleurs en ce moment que certains groupes internationaux délaissent la Chine pour s’implanter en Asie du Sud-Est ou bien en Inde où la main d’oeuvre est toujours bon marché. Personnellement je trouve que c’est une opportunité pour la Chine mais le tournant n’est pas évident à prendre et les retombées sur la population ne seront certainement pas évidentes à gérer.

 

Voilà pour la fin de ce billet d’humeur sur la Chine… continentale, car je ferai un spécial pour les régions autonomes de Hong Kong et Macao pour revenir sur ce thème.

 

A tout’

2 commentaires sur “Petit billet d’humeur sur la Chine suite et fin

  1. En Chine une réduction de la natalité a fait arrêter le système de l’enfant unique. Les célibataires sont taxés plus sévèrement que les couples avec un ou deux enfants, l’idéal actuellement. Bien la technologie mais il n’a pas dû vous échapper qu’avec le système de reconnaissance faciale très développé ils ont dû savoir à tout instant où vous étiez et ce que vous fassiez. C’est le prix à payer pour cette technologie avancée. Quid des libertés individuelles??? Bonne continuation. Bises

    J'aime

    • Bonjour Jean Nyl,
      Merci pour cette précision! 😉 merci de votre suivi et de votre participation au blog! 😉 Pour la technologie, oui c’est vrai que la reconnaissance faciale est un gros sujet en Chine, d’ailleurs on s’est vu affichés sur des écrans à Shanghai dans la rue car nous ne traversions pas toujours uniquement quand les feux tricolores nous y autorisaient… (pas bien…) et du coup les autorités mettent ta photo sur des écrans dans la rue et sur un site internet pour essayer de limiter les excès des piétons. Mais après quelques jours a slalomer sur les trottoirs entre les deux roues, nous nous sommes rebellés… 🙂
      Pour ma part, je me suis toujours dit que si quelqu’un n’avait rien d’autre à faire que m’épier, je plaignais sa vie… donc cela ne pose pas vraiment de problème mais je comprends ta remarque.
      On vous embrasse
      Fred

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :