Petit billet d’humeur sur l’ Algérie

Tout d’abord, je voulais vous dire que j’avais commencé à écrire l’article du jour et quand Cécile a vu la tournure que prenait mon article, elle m’a dit : « fais ton billet d’humeur et laisse moi écrire l’article du jour… » 🙂 je me suis donc fait virer de notre carnet de voyage pour écrire un billet d’humeur. 😉

J’assume que cette étape dans notre tour du monde est mon souhait. J’ai le sentiment par ma chère Marseille natale et mon éducation d’être beaucoup plus proche des peuples méditerranéens que des celtes, vikings ou autres civilisations du nord de l’Europe, malgré mon teint blanchâtre. 😉 C’était important pour moi de montrer à notre fils les origines d’une culture qu’il ne connaît que très peu étant né à Neuilly sur Seine dans le 92… j’ai une pensée particulière pour mes copains d’enfance et certains plus récents qui se reconnaîtront.

Je ne suis pas déçu de l’avoir fait mais je reste troublé par ce que j’ai vu et je vais essayer de partager mon ressenti avec vous.

Comme la plupart d’entre vous le savent certainement déjà la situation à Alger est très compliquée en ce moment car leur président a démissionné après 20 ans de règne. Nous ne donnerons pas d’avis politique personnel à proprement parlé, même si évidemment nous avons une idée nous préférons laisser les gens dont c’est le métier le faire. Je vais cependant essayer de faire quelques liens entre ce que nous avons vu et ressenti aujourd’hui.

Nous avons d’ailleurs été bloqué dans une manifestation aujourd’hui devant la Grande Poste, le centre symbolique de la ville. Maman je te rassure, tout va bien!! 🙂 C’était une manifestation pacifiste mais toujours impressionnante quand vous traversez (littéralement entre 2 blocs de policiers qui essayaient de faire en sorte que la foule ne bloque pas le passage de l’un des axes les plus importants d’Alger) cette foule forcément revendicatrice largement composée de jeunes femmes et jeunes hommes venus défendre leurs idées. En plus, les autorités viennent d’annoncer que conformément à leurs lois et à la Constitution, c’est le president du parlement qui devrait reprendre le pouvoir. Évidemment ce n’est pas du goût du peuple qui se soulève contre le pouvoir en place, inclus le président actuel et toutes les personnes qui l’entourent. Notre chauffeur nous dit d’ailleurs sur le chemin du retour que la manifestation a un peu dégénéré et que la police a arrosé les manifestants pour les disperser. Gentiment à priori…

Ça c’est pour le contexte politique actuel.

Outre cela, il y a, et ce ne sera une surprise pour personne, un gros sujet français. Évidement! Par contre, il faut se rendre sur place pour se rendre compte à quel point les monuments et les références à cette période sont multiples et permanents dans la ville. Cela passe part de nombreuses représentations de scènes de la guerre d’indépendance tout le long des chantiers navals du port. C’est très passant comme axe donc c’est un rappel permanent pour beaucoup d’Algérois. Ensuite l’ensemble des monuments et places rappelant cette époque, il n’y a pas que le monument des Martyrs mais plusieurs petites placettes avec des représentations de l’époque. On a le sentiment que ce n’est pas leur indépendance qu’ils mettent en avant mais la guerre gagnée contre l’oppression française principalement. On comprend aussi un peu mieux le sentiment des Algériens en France, des Franco-Algériens ainsi que des Français d’origines algériennes, cela ne doit pas être facile de se construire dans cette atmosphère mais comment faire pour honorer le devoir de mémoire certainement nécessaire sans « alourdir » la situation. Je n’ai pas la réponse juste des constats a partager avec vous.

Quelques passages de l’histoire aussi ne viennent pas faciliter ça. Par exemple j’ai appris aujourd’hui qu’avant la colonisation française qui a duré plus d’un siècle, les Ottomans étaient présents dans la ville et avant eux les Romains, et juste avant eux les Grecs (la ville a été découverte par Hercule et 19 compagnons) et qu’ils ont également résisté à une tentative d’invasion de l’Espagne avant les Français… donc les Algériens ne sont vraiment « maîtres » de leur destins que depuis 50 ans environ alors qu’ils ont vécu oppressés pendant des siècles, plus ou moins évidemment selon les périodes… cela n’aide donc pas. Après tous ces envahisseurs sur leur sol, on peut comprendre que le ras le bol soit total.

Je ne maîtrise pas l’horreur de la Guerre d’Algérie pour en parler donc je ne reviens pas sur sujet en détails mais les quelques informations que j’ai pu lire ou entendre sur ce sujet permettent certainement d’expliquer en grande partie le sentiment actuel.

Comme l’écrit Cécile dans l’article du jour, nous avons rencontré des gens adorables évidemment, comme le chauffeur de taxi qui nous a accompagné aujourd’hui. Il nous disait qu’il n’était pas inquiet mais à un moment j’ai acheté un petit bout de pizza et il est quand même sorti de sa voiture pour venir me voir quand il a vu un jeune entrer et se mettre à côté de moi. (Ce jeune ne voulait peut être rien d’autre qu’un bout de pizza aussi… sauf qu’il est reparti sans rien mais il s’est peut être dit en me voyant à côté de lui qu’il y avait plus simple à embêter… je devais faire le double de lui en épaisseur. 🙂 )

En général, aucun sentiment d’insécurité pendant toute la visite mais pas vraiment le sentiment d’être les bienvenus, des petits regards en coin (contrairement au Maroc…) surtout dans les lieux dits touristiques même si en ce moment on en croise que très peu voire pas du tout. Par contre dès que vous sortez un peu des sentiers battus là les gens sont top, ce matin on a pris un petit dej dans un petit bar très très local, et les gens étaient adorables! Avec beignets (presque des chichis marseillais) et jus d’oranges fraîches pressées. Au fait, une petite spécialité locale est un sandwich avec une crème de pois chiches aux épices locales (encore un petit clin d’œil de l’autre côté de la Méditerranée car pour nous ce sont les panisses) 🙂

Une chose à laquelle je ne m’attendais pas c’est l’attention que porte les maghrébins en général aux enfants et encore plus les Algériens! En fait, c’est presque un conseil, si vous voulez visiter allez y avec vos enfants je pense qu’ils sont votre meilleure protection contre toute mauvaise intention. 😉 Louis n’a pas besoin de se brosser les cheveux tellement les gens à chaque fois que nous en croisions lui touchaient les cheveux amicalement et s’occupaient de lui. Ce soir encore au restaurant, pendant que j’allais retirer de l’argent (j’en parle plus bas) le serveur a amené Louis aux toilettes directement plutôt que de lui expliquer en restant avec lui! Exceptionnel! Sans rien attendre, presque normal pour lui. On adore!!

Alors parlons du cash, je vous rassure pas de cours soporifique sur la monnaie et le système économique algérien en général mais quelques petites astuces et infos.

À priori la plupart des restaurants et commerces locaux ne prennent pas les cartes étrangères donc il faut retirer du cash. Cash que vous pouvez retirer dans la plupart des distributeurs des banques internationales si vous avez une visa 😉 MasterCard un peu plus dur, heureusement tout ça était prévu, on a les deux 😉 Ou alors vous pouvez changer des euros ici, et là. Petite surprise si vous faites du change dans des endroits moins conventionnels (je vous déconseille vivement les gens qui vous accostent dans la rue ou les taxis…) mais par exemple les concierges dans les hôtels (pas la réception car ils ont des taux fixes) vous pouvez avoir des taux bien plus intéressants. J’ai par exemple gagné 14% sur les changes faits comme cela par rapport au taux donné sur oanda.com, référence d’auditeur. 😉 À vous de voir.

Pour finir je vais utiliser une idée de Cécile, « on a l’impression qu’ Alger est une ville occidentale voire même européenne, alors que les mauvais langues disent que Marseille est la première ville africaine; ce sont en fait 2 villes méditerranéennes avant tout!

Voilà c’est la fin de ce petit billet très personnel… et surtout le début de notre tour du monde comme évoqué dans le dernier billet d’humeur du Maroc, notre tour du monde des pays complètement inconnus ou très peu connus de Cécile et moi commence! Demain à nous l’Égypte et ses trésors que nous attendons tous les 3 avec impatience!

8 commentaires sur “Petit billet d’humeur sur l’ Algérie

  1. Coucou à Tous les Trois
    Super! j’attends avec impatience le récit de la croisière et les photos!
    Bonne journée! et gros bisous
    Maman Mamie

    J'aime

    • Top, ça nous fait plaisir. Merci Valeria! On fait au mieux pour tenir le rythme 🙂 Et promis on mitraillera pendant la croisière sur le Nil.

      J'aime

  2. Dommage que vous n’ayez pas eu le temps d’apprécier les spécialités algeroises , la rechta, le brach et les petites fraises locales; ils ne mangent pas de dessert mais compensé par des pâtisseries délicieuses avec le thé. Dommage que vous n’ayez pas pu vous balader autour de la grande poste avec les immeubles 1900 bien ravalés et l’avenue Didouche. Pour la prochaine fois????

    J'aime

    • Et oui Jean Nyl, malheureusement nous n’avons pas pu flâner dans ces rues mais uniquement dans la Casbah. Mais la c’était vraiment pas le moment. Une autre fois peut être mais pas tout de suite. Bisous à tous les 2!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :